J’avais toujours imaginé que les nems étaient difficiles à préparer… pleins d’ingrédients impossibles à trouver… compliqués à plier… bref pas à la portée de n’importe qui !
En rentrant de vacances, pendant lesquelles mon frère et sa famille on fait un passage éclair à la maison, nous avons eu le bonheur de trouver dans notre réfrigérateur… des nems ! Bonheur car on aime… les nems 😉 mais aussi bonheur d’avoir un plat tout prêt à notre retour tardif de l’aéroport !
Petit à petit, l’idée a germé : faire des nems chez soi, c’est possible ! Un petit tour sur le site de Bernard, pour une recette de base, simple et efficace, quelques tests, un peu de customisation, et hop !
Et le pliage, me direz-vous… euh… d’une simplicité enfantine ! J’ai photographié les étapes ci-dessous en plus des explications écrites.
C’est un plat que l’on peut préparer en famille, en mode on papote en cuisinant, ou compétition de rapidité ou préparation du plus beau nem de la table ! Encore une très chouette activité en confinement…
Et même si on mange aujourd’hui facilement des nems dans l’année, ceux-ci, croyez moi, auront un goût de meilleurs nems du monde ! 😉

@karinkuisin

Recette pour 20 petits nems ou 10 grands. 
Temps de préparation : 30 min
Temps de cuisson : 20 min
Temps de repos : 1h
Difficulté : ⭐⭐⭐☆☆
Mon appréciation : ❤️❤️❤️❤️♡

Ingrédients

  • 20 feuilles de riz
  • 250 g d’échine de porc
  • 20 g de lardon
  • 175 g de pousses de soja
  • 100 g de vermicelles de riz
  • 1 carotte
  • 1/2 oignon
  • 2 œufs
  • 25 g de champignons noirs
  • QS sel, poivre
  • QS coriandre fraîche
  • QS sauce à nems

Déroulé

Dans un grand saladier rempli d’eau tiède, faites tremper les vermicelles de riz 15 minutes. Égouttez-les, puis coupez-les en morceaux.
Réservez dans un grand saladier.
Ajoutez l’échine de porc hachée, les lardons finement émincés.
Dans une grande casserole d’eau bouillante, cuisez les champignons noirs 10 minutes. Égouttez-les, essuyez-les puis coupez-les en morceaux. Ajoutez-les dans le saladier.
Râpez la carotte et ajoutez-la dans le saladier.
Ajoutez également les pousses de soja, l’oignon finement coupé et les œufs.
Mélangez bien, assaisonnez.

Vérifiez votre assaisonnement en cuisant une petite cuillerée dans une poêle et en gouttant.

Faites tremper les galettes de riz dans l’eau froide jusqu’à ce qu’elles soient molles (environ 2 minutes).

Ne plongez pas toutes vos feuilles de riz d’un coup, elles se colleraient ensemble. Faites-les tremper 2 part 2 maximum pour qu’elles s’imbibent uniformément.

Posez une feuille de riz sur un chiffon sec, sur le plan de travail. Avec un autre chiffon (ou un papier absorbant), ôtez l’excédent d’eau.

Ne posez pas les feuilles de riz sur un papier absorbants… Elles y resteraient collées ! (Oui cela sent le vécu !) 😉

Déposez un boudin (une cuillerée à soupe) de farce centrée dans le bas de la feuille.
Enroulez-le bien serré, en partant du bas de la feuille.
Arrivez au centre, rabattez les côtés, puis continuez à rouler bien serré.
Réservez au frais.

Pour évitez que les nems ne gonflent à la cuisson, laissez la feuille de riz se raffermir en les réservant au frais.

Dans une poêle, versez une huile neutre jusqu’à la moitié.
Plongez les nems (par 2, 3 ou 4 en fonction de l’espace disponible) et laissez-les cuire quelques minutes.
Lorsqu’ils sont bien grillés, sortez-les en vous aidant d’un égouttoir et posez-les sur un papier absorbant.
Dégustez avec une sauce à nems (mélange de sauce poisson : noac-nam, sucre, ail, piment et vinaigre de riz), de feuilles de menthe et de salade.

Conseils

Ingrédients :
Prenez soin de choisir de bon ingrédients. Une bonne crème, de bon œufs, un bon beurre font vraiment toutes la différence dans ces recettes. Les chefs précisent d’ailleurs souvent le chocolat, le beurre utilisé, le type de sucre… si vous souhaitez arriver au plus proche de leurs recettes, c’est une nécessité…

L’huile neutre :
En pâtisserie il arrive fréquemment que l’on utilise de l’huile parfumée pour renforcer l’arôme d’un fruit, mais si on vous précise huile neutre dans une recette, sachez que dans ce cas, nulle autre chose n’est nécessaire à la recette que l’huile… pas de goût donc ! Choisissez de préférence une huile de pépin de raisin, de colza, soja, tournesol ou encore maïs et bio si possible.

0 comments on “Nems impériaux

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :